Project with Gallery

Soins courant

Soins Courants

Les soins courants concernent les problèmes de santé de la vie courante (un rhume, une grippe, une allergie, une carie, un problème de vue ou encore une petite blessure…) nous consultons les médecins et professionnels de santé de proximité : généralistes, spécialistes, pharmaciens, infirmières libérales ou encore kinés…

Ces soins dits soins courants, représentent les soins les plus fréquents en France. Ces soins sont couverts par la Sécurité sociale partiellement, une mutuelle est nécessaire pour être bien remboursé.

AGS vous mettra en relation avec une mutuelle qui propose ce type de garantie à des tarifs défiant toute concurrence.

Exemple de remboursements:

Soins Courants Dépense réelle Remboursement total minimum Remboursement total maximum
Consultations Généralistes 23€ 22€ 22€
Consultations spécialistes 43€ 27€ 43€
Actes chirurgicaux 600€ 277,22€ 600€
Remboursement Assurance Maladie

Les honoraires pratiqués par les médecins et le montant qui sert de base de remboursement à l’Assurance Maladie varient en fonction de la discipline du médecin (généraliste ou autre spécialité) et de son secteur d’activité (secteur 1 ou 2) :

Le médecin conventionné de secteur 1 applique le tarif fixé par convention avec l’Assurance Maladie.
Un dépassement d’honoraires n’est autorisé qu’en cas d’une demande particulière de votre part comme, par exemple, une visite en dehors des heures habituelles d’ouverture du cabinet du médecin.
Ces dépassements exceptionnels ne sont pas remboursés par l’Assurance Maladie, que vous soyez dans le cadre du parcours de soins coordonnés ou non.

Le médecin conventionné de secteur 2 pratique des honoraires libres.
Il est, en effet, autorisé à pratiquer des dépassements d’honoraires.
Le montant du dépassement n’est pas remboursé par l’Assurance Maladie.

Les garanties santés sélectionnées par AGS prennent en charge ces dépassements d’honoraires.

Le médecin conventionné adhérent au «contrat d’accès aux soins» pratique des dépassements modérés : en signant ce contrat, il s’est engagé à modérer et stabiliser ses honoraires afin de faciliter l’accès aux soins de ses patients. De plus, l’Assurance Maladie vous rembourse sur une base plus élevée, celle du secteur 1, ce qui diminue d’autant le dépassement d’honoraires.

Les mutuelles et complémentaires santés que nous sélectionnons prévoient un remboursement supérieur pour les médecins ayant signé le CAS

Dans le cadre du parcours de soins coordonnés

Il faut savoir que l’Assurance Maladie prend en charge tous vos soins à hauteur de 70%, ce qui permet d’éviter tout abus. La mutuelle a pour but de compléter le remboursement.

AGS est en mesure de sélectionner pour vous les meilleures garanties afin d’obtenir un remboursement total.

Hors du parcours de soins coordonnés

Vous êtes hors du parcours de soins coordonnés si vous n’avez pas déclaré de médecin traitant ou si vous consultez directement un autre médecin que votre médecin traitant sans être orienté au préalable par celui-ci. Vous serez alors moins remboursé.

Il faut savoir que l’Assurance Maladie prend en charge  à hauteur de 30%, les soins hors parcours coordonnés ce qui vous oblige à toujours passer par le médecin traitant .

AGS est en mesure de sélectionner pour vous les meilleures garanties afin d’obtenir un remboursement total.

Pensez à choisir et déclarer votre médecin traitant
Dès l’âge de 16 ans, déclarez votre médecin traitant à votre caisse d’Assurance Maladie soit par internet si votre médecin vous le propose et avec votre accord, soit à l’aide du formulaire de déclaration de choix du médecin traitant (disponible ci-dessous en téléchargement) que vous aurez rempli avec lui.

1. Vous n’avez pas déclaré de médecin traitant ou vous consultez un médecin spécialiste sans être orienté au préalable par votre médecin traitant

*Les montants remboursés indiqués tiennent compte de la participation forfaitaire de 1 euro retenue sur chaque consultation ou acte réalisé par un médecin, sauf pour les personnes de moins de 18 ans, les femmes enceintes à partir du 6e mois de grossesse jusqu’à 12 jours après l’accouchement, les bénéficiaires de la CMU complémentaire ou de l’aide médicale de l’État.

2. Vous avez déclaré votre médecin traitant mais vous consultez directement un gynécologue, un ophtalmologue, un psychiatre ou un neuropsychiatre en dehors des situations prévues en accès direct spécifique, et sans être orienté au préalable par votre médecin traitant

Remboursement de nos Mutuelles :

Nos mutuelles peuvent prendre en charge, dans la mesure où les consultations respectent le parcours de soins coordonnés, la totalité des frais engagés pour les honoraires des médecins généralistes et spécialistes.

Auxiliaires médicaux

Les honoraires des auxiliaires médicaux (infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, orthoptistes, pédicures-podologues …) respectent en principe les bases de remboursement de la sécurité sociale…..

Le taux de remboursement de la sécurité sociale pour leurs actes est de 60%.

Ce taux de remboursement est applicable aux soins dispensés :

– au cabinet du praticien ou de l’auxiliaire médical ;
– au domicile du malade ;
– dans un dispensaire, un centre de soins ou en consultation externe à l’hôpital.

Remboursement de nos Mutuelles :

Soins infirmiers ou de kinésithérapeute, nos mutuelles peuvent prendre en charge, dans la mesure ou les consultations se font dans le cadre du respect du parcours de soins coordonnés, la totalité des frais engagés chez les auxiliaires médicaux.

Remboursement kinésithérapeute

Qu’il s’agisse de séances de massages, de rééducation orthopédique ou encore de séances prescrites après un accouchement, les soins de kinésithérapie sont non seulement coûteux mais il est aussi très courant d’avoir à payer des dépassements d’honoraires.

De plus, les séances de Kinésithérapie sont très souvent nombreuses.

AGS sélectionne les meilleures mutuelles au meilleur tarifs pour vous éviter les dépassements d’honoraires.

1 – Le Remboursement de la Kinésithérapie par la sécurité sociale

La Sécurité sociale propose une prise en charge sur la kinésithérapie qui varie selon certains critères, mais qui reste dans tous les cas insuffisante pour rembourser efficacement les frais engendrés.

La sécurité sociale distingue les adultes des enfants pour le remboursement de la Kinésithérapie :

– Elle applique une prise en charge de 100% pour les enfants, mais ne couvre pas les dépassements d’honoraires

– Pour les adultes, la prise en charge des kinésithérapeutes peut varier entre 60 et 80% de la Base de Remboursement de la Sécurité Sociale selon la situation, sans couvrir non plus les dépassements d’honoraires

Cependant, pour bénéficier de cette prise en charge de la sécurité sociale, il faut que vos séances de Kinésithérapie soient prescrites dans le cadre du parcours de soins.

2 – Les prestations d’une mutuelle pour la Kinésithérapie

Pour un remboursement convenable de vos séances de kinésithérapie, AGS des mutuelles capables de vous couvrir de façon élevée en incluant les dépassements d’honoraires.

Il est également possible de profiter d’une prise en charge de votre complémentaire santé même si les séances ne s’intègrent pas dans le cadre du parcours de soin.

Selon vos besoins, nous pouvons vous proposer une mutuelle qui rembourse efficacement vos séances chez le kinésithérapeute mais aussi d’autres postes de santé éventuels.

De plus, nos mutuelles proposent des forfaits sur les médecines douces telles que l’ostéopathie ou la chiropractie, qui sont des soins qui pouvant compléter un suivi de kinésithérapie.

Cure Thermale

Faire une cure thermale, c’est séjourner un certain temps dans un centre thermal, qui utilise l’eau naturelle à même la source, afin de profiter de toutes ses propriétés pour soigner certains problèmes de santé.  Les propriétés de l’eau varient d’un centre thermal à un autre. Ainsi, chaque source a ses objectifs de soins et convient pour traiter une pathologie, selon les composants de son eau, l’environnement climatique etc. Pour les personnes combattant l’asthme par exemple, un climat sec et sous le soleil sera privilégié.

Une cure thermale se fait par hydrothérapie externe, à travers des bains, l’utilisation de la boue, ou encore de douches par exemple, ou interne avec l’absorption de l’eau.

En général, la durée d’une cure thermale est environ de 21 jours.

Une cure thermale peut être prescrite par un médecin pour plusieurs troubles bien différents. On peut se voir conseiller une cure thermale en cas d’arthrose par exemple, de polyarthrite, certains troubles gynécologiques, des problèmes de peau, des complications veineuses etc.

Pour qu’une cure thermale soit remboursée par la sécurité sociale :

–         La cure doit faire l’objet d’une ordonnance médicale

–         Elle doit être faite pour traiter une des pathologies listées dans les orientations de soins établies par l’assurance maladie (se reporter à leur site web)

–         La cure thermale doit être réalisée dans l’un des centres conventionnés par la sécurité sociale

La prise en charge de la sécurité sociale diffère selon les revenus et la pathologie à traiter :

–         Les dépenses liées à la surveillance médicale lors d’une cure sont remboursées à hauteur de 70% d’un tarif de convention de 64,03 € pour un médecin conventionné, de 74, 03 € pour un médecin possédant un contrat de bonne pratique et de 6,86 € pour un médecin non conventionné.

–         Pour la prise en charge du forfait thermal, la sécurité sociale rembourse 65 % d’un tarif de convention qui varie selon l’affection à traiter et les soins qui vous seront délivrés.

–         Les frais liés à l’hébergement dans le centre thermal sont remboursés à hauteur de 97,50 €, selon des conditions de ressource.

–         Les dépenses relatives au transport pour se rendre à la cure peuvent être couvertes à hauteur de 65 % d’un billet de train aller/retour standard SNCF par l’assurance maladie, selon des conditions de ressources.

–         Les dépenses pour le transport de la personne accompagnante peuvent être partiellement remboursées par la sécurité sociale à condition que la personne bénéficiaire de la cure ne puisse pas s’y rendre seule et si son propre transport est couvert.

Les démarches pour demander une prise en charge à la sécurité sociale

–         Pour bénéficier d’une prise en charge, vous devez, avant votre cure, constituer un dossier de demande de prise en charge auprès de l’assurance maladie. Vous devrez alors rendre deux documents : un questionnaire rempli par le médecin prescripteur de la cure, et une déclaration de ressources.

–         Une fois ces documents rendus à la sécurité sociale, vous recevrez votre dossier de prise en charge pour la cure thermale, qui pourra comprendre plusieurs volets selon votre affection. Ces volets seront à remettre à votre médecin ainsi qu’au centre de la cure afin de bénéficier du tiers payant sur la partie prise en charge.

 Quels remboursements possibles par une mutuelle ?

Une mutuelle santé peut prévoir dans ses garanties un remboursement pour les cures thermales. Il faut cependant être vigilant aux délais de carence ainsi qu’au niveau de remboursement appliqué. Il peut s’agir d’un forfait en euros ou d’une prise en charge basée sur un pourcentage du tarif de convention.

Votre courtier en mutuelle sera le mieux placé pour vous orienter sur une mutuelle en phase avec votre besoin, proposant une bonne couverture sur les cures thermales, avec des forfaits pouvant être élevés selon le niveau de garantie. Vous pouvez dès à présent demander un devis gratuit pour une mutuelle qui rembourse les cures thermales.


Recent Projects