Par Situation

Retraités

A partir de 55 ans les dépenses de santé peuvent augmenter, alors que le pouvoir d’achat diminue avec la retraite. Le choix de votre complémentaire santé devient une priorité afin d’être couvert sur l’essentiel, tout en préservant son budget.

La santé, la priorité pour les seniors

La retraite est l’âge où les besoins de santé se font plus nombreux. Or, pour profiter de toutes les possibilités qui s’offrent à vous, il est indispensable de consulter différents spécialistes un cardiologue, un rhumatologue, un urologue, bilans globaux et dépistages réguliers du cancer, opérations (hanche, fémur, cataracte…), équipement en verres progressifs ou en appareils auditifs, soins dentaires…

Avec l’âge et l’augmentation de la fréquence des soins, les dépenses de santé se multiplient automatiquement.

Il est indispensable d’anticiper, en choisissant une mutuelle adaptée.

Aujourd’hui en France, un senior dépense en moyenne 94 euros par mois pour sa mutuelle. Un couple de retraité devra donc débourser 188 euros chaque mois pour sa couverture santé. Une somme très significative qui a malheureusement tendance à progresser au fil des ans. Aujourd’hui les cotisations pour une mutuelle représentent 6% du total des revenus des retraités.

 Faire les bons choix et comparer les offres

AGS vous propose des mutuelles qui protègent votre santé mais aussi préserve votre budget.

Votre priorité doit être de vous assurer d’être bien protégé pour les risques les plus graves. Privilégiez la garantie hospitalisation, une garantie minimum de 200% à 250% selon votre région est indispensable sans qu’il soit vraiment nécessaire d’aller au delà de 300%.

Pour les autres garanties, sauf à disposer d’un budget pour votre mutuelle supérieur à 120 € par mois, il vous faudra faire la différence entre les garanties indispensables pour vous et celles qu’il est plus économiques de payer vous mêmes.

AGS vous aide à choisir votre mutuelle en fonction de vos priorités:

  1. Hospitalisation
  2. Consultations et dépassements d’honoraires
  3. Garantie dentaire en cas de besoin
  4. Garantie optique pour les fortes corrections.

Remboursement de nos Mutuelles :

Nos mutuelles peuvent prendre en charge, les frais engagés pour vos dépenses de santés dans la limite de vos garanties.

Mutuelle pour Professionnels

Vous êtes Travailleur Non Salarié (Indépendant, artisan, commerçant, profession libérale, gérant majoritaire d’une SA, SARL ou EURL).

AGS vous aide à faire le bon choix pour votre assurance santé complémentaire, en fonction de votre situation personnelle et professionnelle.

Mutuelle TNS et Loi MADELIN

En tant que Travailleur Non Salarié (TNS), vous pouvez bénéficiez de la Loi Madelin pour déduire vos cotisations de vos revenus imposables : vous pouvez opter pour une garantie complète pour vous et vos proches en faisant baisser vos impôts.

La Loi Madelin a été mise en place le 11 février 1994. Elle permet aux Travailleurs Non Salariés de déduire leurs cotisations annuelles en prévoyance, retraite complémentaire et mutuelles santé de leurs bénéfices imposables (BIC ou BNC).

Les bénéficiaires de la Loi Madelin

Les Travailleurs Non Salariés (TNS), les membres de professions libérales, artisans, commerçants, gérants non salariés de société de personnes (EURL), de sociétés en nom collectif, en commandite simple, en participation ou de fait. Gérants majoritaires non salariés de SARL ou de SELARL. Gérants de sociétés en commandite par actions.
Le conjoint collaborateur s’il est non rémunéré peut également bénéficier de contrats santé et prévoyance en Loi Madelin.

Régime obligatoire et Loi Madelin

Le régime obligatoire des TNS (commerçants, artisans, entrepreneurs individuels, gérants majoritaires, professions libérales) est identique à celui des non-TNS (régime général). Ce système permet des remboursements de base qui sont souvent très éloignés des montants réellement dépensés pour recourir à vos besoins médicaux (remboursements en pharmacie, visites chez votre médecin généraliste ou spécialiste, hospitalisation…). Il est donc important pour vous d’opter pour une mutuelle complémentaire afin de limiter au maximum vos dépenses.

Pour bénéficier de la LOI MADELIN, vous devez pouvoir justifier de votre statut de TNS et être à jour de ses cotisations auprès du Régime Obligatoire de l’Assurance Santé des Indépendants (RSI “Régime Social des Indépendants)

Le plafond de déduction fiscale

La loi Madelin permet aux personnes non salariées de déduire les cotisations de leurs contrats d’assurance prévoyance-santé et retraite de leurs bénéfices, avant la prise en compte des éventuels déficits antérieurs et moins-values professionnelles à long terme.

Le plafond de déduction des cotisations de la prévoyance Madelin se calcule en tenant compte de 2 éléments.

7 % du plafond de la Sécurité sociale

Le premier élément à prendre en compte est le 7 % du plafond de la Sécurité sociale(PASS). Pour vous donner un élément de comparaison :

  • En 2012, le PASS était de 36 572 €, ce qui donne une déduction maximum de 2 475 €.
  • En 2013, il était de 37 032 € pour une déduction maximum de 2 592 €.
  • En 2014, il était de 37 548 € pour une déduction maximum de 2 628 €.
  • En 2015, il est de 38 040 € pour une déduction maximum de 2 662 €.
  • Majoration de 3,75 % du bénéfice.

La première limite à 7 % du plafond de la Sécurité sociale s’additionne au montant équivalent à 3,75 % de votre bénéfice.

Par exemple, si le bénéfice de l’année avant déduction des moins-values et déficits antérieurs est de 50 000 €, le premier plafond est donc majoré de 1 875 €.

En général : plafond de 3 % de 8 fois le plafond de la Sécurité sociale

Le premier et le deuxième plafond additionnés ne peuvent pas dépasser le troisième, qui est donc de :

  • Pour l’année 2012 : 36 572 € × 8 × 3 % = 8 777 €.
  • Pour l’année 2013 : 37 032 € × 8 × 3 % = 8 888 €.
  • Pour l’année 2014 : 37 548 € × 8 × 3 % = 9 011 €.
  • Pour l’année 2015 : 38 040 € × 8 × 3 % = 9 129 €.

Exemple de calcul de plafond loi Madelin

Admettons pour la simplicité de l’exemple que cette année, le plafond de la sécurité sociale soit de 40 000 €, et prenons un bénéfice de 300 000 €.

  • On peut déduire 7 % de 40 000 €, soit 2 800 €.
  • S’ajoutent à cela 3,75 % de 300 000 €, soit 11 250 €.
  • Ces 2 plafonds représentent donc un maximum de 14 050 € déductibles de vos cotisations à la prévoyance Madelin.
  • Cependant, la déduction ne peut pas dépasser 3 % de 320 000 € (40 000 € × 8 = 320 000 €), soit 9 600 €.

Il ne sera donc possible de déduire que 9 600 € au titre de la loi Madelin.

Remboursement de nos Mutuelles :

Nos mutuelles peuvent prendre en charge, les frais engagés pour vos dépenses de santés dans la limite de vos garanties.

Fonctionnaires

Les fonctionnaires de l’État ont deux possibilités pour leurs prestations de remboursement de santé complémentaires. Ils peuvent opter pour la mutuelle qui s’occupe également des prestations de la Sécurité sociale dans leur ministère : on parle alors d’offre globale. Mais ils sont tout à fait libres de choisir une autre mutuelle complémentaire santé.

Pour les prestations complémentaires, les fonctionnaires territoriaux et hospitaliers peuvent eux aussi adhérer à l’organisme de leur choix.

La participation des employeurs publics pour l’accès aux complémentaires santés pourra naturellement orienter votre choix. Les organismes référencés dans la fonction publique d’Etat ou labellisés par les collectivités territoriales peuvent en effet proposer des solutions avantageuses.

Si vous êtes agent non titulaire de la fonction publique, votre situation en termes d’assurance maladie est identique à celle des salariés du secteur privé. Vous pouvez donc adhérer à l’organisme de votre choix pour les remboursements de santé complémentaires.

Pensez donc à vérifier les aides pour une mutuelle fonctionnaire dont vous pouvez bénéficier.

AGS est en mesure de vous proposer une offre Labellisé (agréé par l’Etat) pour votre complémentaire santé à des prix très avantageux.

Mutuelle spécialisée pour les fonctionnaires

Plusieurs solutions s’offrent donc aux fonctionnaires pour répondre à leurs besoins de mutuelles et complémentaire santé.

Il existe des mutuelles spécialisées dans la couverture santé des fonctionnaires. Elles peuvent s’avérer particulièrement adaptées à certains métiers (dans le secteur de la santé ou la Police par exemple) en proposant des garanties intéressantes et élargies hors du domaine de la santé. Il existe ainsi des mutuelles dédiées à l’éducation nationale, aux professionnels de la santé et du social, aux agents territoriaux, aux fonctionnaires expatriés ou encore aux personnels des ministères économique et financiers.
Le principal avantage des mutuelles spécialisées réside le plus souvent dans la proximité certains agents étant détaché des services pour ces mutuelles.

Les fonctionnaires peuvent néanmoins choisir une complémentaire santé classique, généraliste (mutuelle, société d’assurance ou institution de prévoyance). Ceci est d’autant plus vrai dans la fonction publique territoriale, depuis la publication du décret du 8 novembre 2011 autorisant la participation des collectivités territoriales à la protection sociale complémentaire de leurs agents qui, au nom de la libre concurrence, a ouvert le marché aux opérateurs privés.
Certaines complémentaires santés classiques sont ainsi à même de proposer des tarifs et des garanties intéressantes pour les agents publics.

Les mutuelles spécialisées pour les fonctionnaires ne sont pas obligatoires. Les contrats proposés sont souvent de moyenne gamme. A vous d’étudier dans le détail les garanties et les remboursements auxquels ils vous donnent droit.

N’hésitez pas à solliciter des mutuelles “classiques”, pour voir dans quelle mesure vous pouvez être mieux couvert, ou simplement bénéficier d’un meilleur rapport qualité-prix.

 Remboursement de nos Mutuelles :

AGS vous aide à comparer les offres existantes, pour choisir la solution la mieux adaptée à vos besoins.

Frontaliers

Le statut des frontaliers a évolué, depuis le 1er juin 2014, tous les frontaliers assurés au régime privé français passent automatiquement à la CMU de Base pour les frontaliers (sécurité sociale).

Les nouveaux frontaliers ont 2 choix de régimes d’assurance : LAMal frontalier ou CMU de base frontaliers.

En optant pour la CMU de Base les assurés devront contracter une complémentaire santé.

AGS est en mesure de vous proposer des solutions prenant en charge les soins, consultations généralistes et spécialistes, hospitalisation… en France et en Suisse.

Les mutuelles pour les frontaliers

Le système de santé Suisse est radicalement différent de la France. Si vous ne possédez pas d’une bonne assurance complémentaire la moindre hospitalisation peut vous compter très cher.

Les assurances complémentaires Suisse pratique des Franchises afin des responsabiliser les consommateurs.

AGS est en mesure de sélectionner pour vous auprès des meilleures compagnies des complémentaires santés pouvant prendre en charge la totalité de vos dépenses de santés à l’étranger.